Dans un communiqué publié le 13 septembre 2021, le directeur général de la police nationale, Soulaimane Traoré, a annoncé que les éléments de la brigade anti criminalité (BAC) ont, en provenance d’une mission d’escorte de fonds du PMU Mali de Nioro, été pris dans un champ de tirs au carrefour de Nara, non loin de de Diéma, par des individus armés.

Par ce communiqué, le directeur général de la police nationale informe que  le chauffeur avait été sérieusement blessé. Malgré la crevaison du pneu de leur véhicule due à ladite attaque, le chauffeur a pu maitriser le volent en  sauvant la vie de ses collègues, se félicite le directeur. Ce qui a permis aux éléments de la BAC de « vigoureusement » riposter contre les assaillants, mentionne-t-on dans le communiqué. Ainsi, le bilan de l’incident  fait état de trois(3) blessés, dont deux(2) cas graves occasionnés par les balles des assaillants. Les victimes ont été évacuées au centre de santé de Didiéni, en attendant leur évacuation sur Bamako, explique le directeur. Cette riposte, menée par les éléments de la brigade anti criminalité, victimes d’une attaque « odieuse »,  a été  vivement  saluée par le directeur Soulaimane Traoré. Ainsi, suite à l’évènement, le directeur s’est immédiatement rendu sur le lieu pour constater les blessés. En son nom propre, ainsi qu’en celui de la hiérarchie, il a souhaité prompt rétablissement aux blessés.  De son côté, le directeur général du PMU-Mali (pari mutuel urbain) a remis une enveloppe financière aux victimes, en plus du fonds d’entraide de la police nationale qu’elles ont bénéficié pour assurer la prise en charge de leurs frais médicaux.

Aminata Ibrahima MAIGA

Source: LE PAYS

MaliwebCrise malienne
Dans un communiqué publié le 13 septembre 2021, le directeur général de la police nationale, Soulaimane Traoré, a annoncé que les éléments de la brigade anti criminalité (BAC) ont, en provenance d’une mission d’escorte de fonds du PMU Mali de Nioro, été pris dans un champ de tirs au...