Le campement Kangaba, situé au nord de Niamana sur la route de Ségou, a été la cible d’une attaque par des hommes armés hier après-midi.

armee malienne force speciale gendarme police soldat militaire garde fama serval barkhane france minusma attentat fusillade attaque terroriste djihadiste islamiste campement kangaba otage

Selon des habitants du quartier, les coups de feu ont éclaté dans l’établissement dans les environs de 15 heures. Une colonne de fumée s’élevait au dessus du campement en fin d’après-midi.
La Force spéciale anti-terroriste (FORSAT) a été dépêchée sur les lieux. Les premiers éléments arrivés aux abords du campement ont échangé des tirs avec des hommes armés dont le nombre restait indéterminé au moment où nous mettions sous presse. Avant la tombée de la nuit, un important déploiement des forces de sécurité était visible aux alentours du campement où les témoins ont constaté un ballet des véhicules de la Protection civile.
Selon une source au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, toute la zone a été rapidement bouclée et un PC opérationnel a été activé pour faire face à la situation. Les forces maliennes étaient appuyées par des éléments de la MINUSMA et de Barkhane, la force française présente au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Des témoins ont vu des blindés de la MINUSMA faire route vers le campement Kangaba dès les premières heures de l’attaque.
Le bilan donné par le ministère de la Sécurité et de la Protection civile en début de soirée était de 2 morts dont une Franco-Gabonaise et deux blessés. D’après une source aux urgences de l’Hôpital du Mali, deux blessés légers ont été admis dans l’établissement.

La Rédaction

 

Source: essor

MaliwebCrise malienne
Le campement Kangaba, situé au nord de Niamana sur la route de Ségou, a été la cible d’une attaque par des hommes armés hier après-midi. Selon des habitants du quartier, les coups de feu ont éclaté dans l’établissement dans les environs de 15 heures. Une colonne de fumée s’élevait au...