Dans la nuit du mercredi à jeudi, aux environs de 21h, un groupe d’hommes armés s’est introduit à Bandiagara du côté ouest. Ils ont ouvert le feu sur des civils au niveau du gouvernorat.

Selon nos informations, cette attaque a coûté la vie à quatre personnes et occasionné de nombreux dégâts matériels importants.

En effet, les assaillants ont brûlé plusieurs boutiques, un bus de transport et trois motos avant de disparaître dans la nature. Dans la journée d’hier, le calme est revenu dans cette ville plusieurs fois endeuillée par des attaques terroristes.

La présence du commandant du secteur des Forces armées maliennes (FAMa), le colonel Oumar Traoré et ses hommes a rassuré la population qui n’a dormi que d’un œil pendant la nuit de cette attaque meurtrière.

La rédaction

Source : L’ESSOR

MaliwebCrise malienneEditorial
Dans la nuit du mercredi à jeudi, aux environs de 21h, un groupe d’hommes armés s’est introduit à Bandiagara du côté ouest. Ils ont ouvert le feu sur des civils au niveau du gouvernorat. Selon nos informations, cette attaque a coûté la vie à quatre personnes et occasionné de nombreux...