Après une infiltration de nuit de Gao à In Delimane, les militaires des Forces armées maliennes (FAMa) ont patrouillé en ville lors du marché hebdomadaire, appuyés par les commandos français et estoniens.

 

Durant l’opération, les militaires maliens et le TG 1 ont également conduit des missions de reconnaissance dans des vallées boisées de la région nord d’In Delimane, permettant à l’ULRI 4 d’échanger directement avec les habitants de villages de la région.

Ces patrouilles conjointes, qui reçoivent un très bon accueil de la part de la population, permettent de réaffirmer la présence de l’État malien dans cette région encore isolée. Elles permettent également de collecter des informations sur la situation sécuritaire en raison de la présence des GAT qui commettent des vols et des enlèvements.

Au bilan, l’ULRI 4 a démontré une nouvelle fois son excellent niveau opérationnel et sa parfaite capacité à opérer avec le TG franco-estonien. La réappropriation d’une zone non occupée par l’État malien depuis de longs mois constitue un réel succès opérationnel.

Cette opération a également démontré l’interopérabilité des éléments de Takuba avec le Groupement tactique désert (GTD) 1, qui opérait dans la même zone, aux abords de la Route nationale (RN20).

La Task force européenne TAKUBA, créée à l’issue du sommet de Pau du 13 janvier 2020, a pour mission de conseiller, d’assister et d’accompagner au combat les unités conventionnelles maliennes dans la lutte contre le terrorisme. Elle est intégrée à l’opération BARKHANE.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération BARKHANE a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la Bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 800 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Sources : État-major des armées

MaliwebCoopérationCrise malienne
Après une infiltration de nuit de Gao à In Delimane, les militaires des Forces armées maliennes (FAMa) ont patrouillé en ville lors du marché hebdomadaire, appuyés par les commandos français et estoniens.   Durant l’opération, les militaires maliens et le TG 1 ont également conduit des missions de reconnaissance dans des...