Un gradé de l’armée française, en retraite depuis deux ans, qui préfère garder l’anonymat, a choisi de témoigner à propos de l’opération Barkhane, dont il fut un des membres du poste de commandement, durant six mois en 2015. Il sera vendredi, dans la salle de l’Amitié.

« Je veux parler de la crise malienne et de l’engagement des forces françaises, déclare-t-il. Qui sont nos alliés, contre qui on se bat. »

L’opération Barkhane a été lancée en août 2014, pour lutter contre les groupes armés djihadistes. Elle a engagé 4 500 soldats sur la bande sahélienne, qui concerne cinq pays, le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. « C’est un immense territoire de 5 millions de km2. Plus de dix fois la France », explique le gradé de l’armée française.

Lors de sa carrière, il a participé à des opérations dans les Balkans et au Liban. « Bien sûr, je ne parlerai que de ce qui est possible de dévoiler. Nous sommes toujours en opération là-bas, prévient-il. Mais il faut expliquer aux gens ce qui se passe vraiment. C’est très complexe ».

Source: ouest-france.fr

MaliwebCrise malienne
Un gradé de l’armée française, en retraite depuis deux ans, qui préfère garder l’anonymat, a choisi de témoigner à propos de l’opération Barkhane, dont il fut un des membres du poste de commandement, durant six mois en 2015. Il sera vendredi, dans la salle de l’Amitié. « Je veux parler de...