Une patrouille des forces armées maliennes a récupéré et brûlé plusieurs engins appartenant à un groupe des chasseurs dogons, a-t-on appris. D’après notre source les Dogons étaient en concertation. Pour l’instant, les raisons de cet acte demeurent inconnues.

Communiqué : Nous ne voulons plus la présence de l’Etat, Ce qui veut dire pas de vote.

Dana Amassagou [les chasseurs dogons] informe l’opinion national et international que suite à l’événement d’hier à Kanou Kombolé lors de son assemblée générale présidé par le chef d’état-major du mouvement, un détachement des militaires maliens sont arrivés sur le lieu de rencontre, d’abord ils ont voulu récupérer nos armes, face à notre refus, ils ont incendié nos motos, plus de 300 motos. Et ont ouvert le feu sur nous, pas de perte en vie humaine de notre côté. Face à cette situation nous avons décidé de chasser tout représentant de l’Etat dans le Pays Dogon.

Nous ne voulons plus la présence de l’Etat, Ce qui veut dire pas de vote.

Nous sommes déterminés à ramener la paix dans le Pays Dogon.

Kanou kombelé le 08 juillet 2018

Le chef d’État-major général

 

Source: Maliactu.info

MaliwebCrise malienne
Une patrouille des forces armées maliennes a récupéré et brûlé plusieurs engins appartenant à un groupe des chasseurs dogons, a-t-on appris. D’après notre source les Dogons étaient en concertation. Pour l’instant, les raisons de cet acte demeurent inconnues. Communiqué : Nous ne voulons plus la présence de l’Etat, Ce qui veut...