Fin de brouille entre le célèbre prédicateur Chérif Ousmane Madani Haïdara et son ancien disciple Bandiougou Doumbia. Le premier a accepté les excuses du second.

A l’origine de la tension, Bandiougou Doumbia insinuait que son ancien maître doit son fauteuil de président du Haut conseil islamique du Mali à la bienveillance du président de la République d’alors Ibrahim Boubacar Keïta.

Le prédicateur, qui n’était pas dans une posture de revanchard, avait sollicité et obtenu la grâce présidentielle à son ancien disciple reconnu coupable d’injures publiques et de menace de mort proférées contre la famille présidentielle.

Source: L’Informateur
MaliwebCrise malienneReligionSociété
Fin de brouille entre le célèbre prédicateur Chérif Ousmane Madani Haïdara et son ancien disciple Bandiougou Doumbia. Le premier a accepté les excuses du second. A l’origine de la tension, Bandiougou Doumbia insinuait que son ancien maître doit son fauteuil de président du Haut conseil islamique du Mali à la...