Le président du Rassemblement pour le Mali,  Bokary Tréta va-t-il détruire ses propres œuvres ? En tout cas, il vient de bloquer encore la main tendue du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, à l’opposition de par sa dernière sortie médiatique en traitant celle-ci  de putschiste et dévastatrice.

Au moment où le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita,  tente de ramener “ses frères et sœurs”  sur la table du Dialogue national inclusif, le président de la majorité présidentielle, Bokary Tréta, ajoute volontiers une autre couche à la crispation du climat déjà délétère entre le président  et l’opposition incarnée par  Soumaïla Cissé.

Le samedi dernier lors de la conférence des cadres de son parti sur la thématique du Dialogue national inclusif, Dr. Bokary Tréta a traité l’opposition Républicaine  de  putschiste et dévastatrice. “L’opposition malienne est une opposition dévastatrice et une opposition putschiste. Elle n’a d’autre choix que de chercher le pouvoir dans la rue. Elle n’a jamais gagné une élection. Elle n’a gagné les élections dans aucune des régions du Mali. Aucun observateur n’a dit qu’il ya eu une fraude au cours des élections passé. Aucun n’a dit que l’opposition a gagné dans telle ou telle localité du Mali”, avait-il lâché.

Visiblement agacé par la sortie du chef de fil de l’opposition lors de sa conférence de presse et  leur  refus  de participer au processus du Dialogue national inclusif, Dr. Bocary Tréta n’a eu d’autre choix que répondre aux opposants du régime  en les traitants de tous les maux d’Israël.

A-t-il la manie de détruire ses propres œuvres ?

Il faut noter qu’en plus de la main tendue du Président Ibrahim Boubacar Keita, Dr. Bocary Tréta a joué jusqu’ici un rôle important dans la décrispation du climat politique postélectoral, avec surtout ses rencontres avec le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé et plusieurs autres partis affiliés à l’opposition. Les deux fronts politiques avaient même reçu de soutenir une motion de censure contre l’ancien Premier ministre, Soumbeylou Boubèye Maïga.  Mais avec sa sortie maladroite du samedi dernier, il vient une fois de plus de défaire  tout ce qu’il avait fait jusqu’ici en renouant avec ses vielles habitudes et de donner ainsi raison à IBK sur sa personnalité politique.

C’est ce que le Président de la République l’avait reproché à la fin de son premier quinquennat d’avoir la manie de détruire ses propres œuvres, rapporté par un cadre de son parti. ….Lire la suite sur Aumali

Balla Soumaila Traoré/stagiaire  

Source: L’Indicateur du renouveau

MaliwebCrise maliennemaliweb netPolitique
Le président du Rassemblement pour le Mali,  Bokary Tréta va-t-il détruire ses propres œuvres ? En tout cas, il vient de bloquer encore la main tendue du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, à l’opposition de par sa dernière sortie médiatique en traitant celle-ci  de putschiste et dévastatrice. Au moment...