CLIN D’OEIL
LE PARADOXE DES SANCTIONS DE L’ONU AU MALI

Je suis sidéré par les actes posés par l’ONU. Toutes ces personnes faisant l’objet de sanctions sont bien identifiées, localisées, ont pignon sur rue et mènent des activités souvent les plus officielles qui puissent l’être.

Au lieu de les appréhender et les empêcher de nuire au processus de paix, que non l’ONU les menace de sanctions si elles sortent du territoire malien.

Mais dans le concret ces gens n’ont nul besoin de se rendre en occident, puisqu’ils ont déjà tout dans le pays, y compris (comble du ridicule) la sécurité de l’ONU elle même.

Paradoxal non qu’une des personnes citées décide a lui tout seul de la distribution de l’aide humanitaire fournie à Kidal justement par les mêmes agences onusiennes et ce au nez et à la barbe des forces de la munisma et de barkane.

Donc, je trouve que tout ça c’est que de la poudre aux yeux et le refus de s’attaquer aux vrais problèmes du Mali. On nous distrait toujours.

Kambéné Keita

Source: Malijet.co

MaliwebCrise malienneSociété
CLIN D'OEIL LE PARADOXE DES SANCTIONS DE L'ONU AU MALI Je suis sidéré par les actes posés par l'ONU. Toutes ces personnes faisant l'objet de sanctions sont bien identifiées, localisées, ont pignon sur rue et mènent des activités souvent les plus officielles qui puissent l'être. Au lieu de les appréhender et les...