Le groupe terroriste Etat Islamique à travers son Agence de propagande Amaaq a diffusé les premières vidéos des combats sanglants qu’il a menés contre le JNIM dirigé par Iyad Ghali. Au cours des affrontements qui se sont déroulés à Talataye, le meneur des troupes de l’EIGS était un certain Petit Chafori réputé féroce et chevronné dans le milieu terroriste. Dans la vidéo, il se penchait d’ailleurs sur le corps d’un chef terroriste la katiba Ansar Dine de JNIM.

 

Il n’est   un secret pour personne qu’une concurrence rude existe entre JNIM et EIGS. L’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) est parrainé par ISWAP et a reçu l’appui manifeste de l’EI Maison Mère en Irak/Syrie depuis le printemps 2019. Ce qui explique ces attaques spectaculaires à travers le Mali. Il s’agit notamment de l’attaque le 1er Novembre 2019, de Tabankort le 18 Novembre 2019. Le Niger a également fait les frais à travers les attaques d’Inates le 10 Décembre 2019 et de Chinadogar toujours au Niger le 9 Janvier 2020 et surtout le combat sanglant du 2 Aout 2020 à TALATAYE près de Gao    au Nord du Mali. Des succès tactiques qui lèvent un coin du voile sur l’intention de l’EIGS qui veut ouvrir un nouveau front dans le Sahara afin d’exploiter les divergences au sein de la katiba Macina, avec l’idée de prendre en tenaille la région centre, par le sud venant de Gossi et par le nord venant de Nampala.

En effet il semble reprocher à   l’adjoint de Iyad Ag Ghali en l’occurrence Amadou Koufa, de privilégier uniquement les communautés (Peuhles) au détriment des populations. Une chose qui a été à l’une des origines du conflit entre l’Etat Islamique et l’EIGS. Les deux groupes s’entretuent depuis quelques mois au bonheur des populations maliennes en ce sens que ces deux principaux ennemis sont en conflit.« Au-delà des étiquettes d’organisations djihadistes mondiales transnationales en guerre, le combat entre les deux groupes est aussi interprété comme la poursuite d’un conflit avec des nuances ethniques », rapporte une source.

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise malienne
Le groupe terroriste Etat Islamique à travers son Agence de propagande Amaaq a diffusé les premières vidéos des combats sanglants qu’il a menés contre le JNIM dirigé par Iyad Ghali. Au cours des affrontements qui se sont déroulés à Talataye, le meneur des troupes de l’EIGS était un certain Petit Chafori réputé...