Depuis deux décennies, rien ne va entre l’ancien premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et le Chérif Bouyé Haïdara de Nioro du Sahel. Un divorce dû, selon des informateurs, au caractère inhumain de Soumeylou.

Pour les non initiés, cette rupture irrémédiable est due au caractère austère du mode de gestion des affaires d’Etat par Soumeylou. Que non !

Cette mésentente entre les deux hommes est due au fait que le Cherif de Nioro Bouyé Haidara sait depuis très longtemps que Soumeylou Boubeye Maiga (SBM) est un adepte de la double vie : En terme clair, il serait un bisexuel en français facile. C’est-à-dire, un homme qui fait l’amour avec les personnes des deux sexes (homme et femme.)

Raison pour laquelle, le Cherif de Nioro n’a jamais porté SBM un seul instant dans son cœur et avait mis IBK en garde de ne pas le nommer au risque de perdre son soutien. Comme exemple, les proches du Chérif font référence à la grande surprise faite aux Maliens lorsque SBM tenta en 2018 de faire passer l’enseignement de l’homosexualité dans les écoles maliennes.

Dans l’esprit de Bouyé, il n’y a pas plus mécréant que celui qui a les traits de Soumeylou. Il est donc hors de question de composer avec un tel personnage.

En conséquence, le départ de Soumeylou rima avec une réconciliation entre IBK et son soutien considérable de Nioro. Bon débarras !

La Rédaction

Autre presse

MaliwebCrise maliennePolitiqueSociété
Depuis deux décennies, rien ne va entre l’ancien premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et le Chérif Bouyé Haïdara de Nioro du Sahel. Un divorce dû, selon des informateurs, au caractère inhumain de Soumeylou. Pour les non initiés, cette rupture irrémédiable est due au caractère austère du mode de gestion des...