Le syndicat autonome de la magistrature (SAM) et le syndicat libre de la magistrature (SYLIMA) se sont offusqués ce 20 juillet des dénonciations de corruption dont fait l’objet la justice malienne. Une récente déclaration de l’ambassadeur d’Allemagne au Mali est particulièrement visée.

L’Ambassadeur d’Allemagne au Mali, Dietrich Becker, a affirmé dans une interview parue le 15 juillet dans l’Indépendant : « Je n’encouragerais pas un Allemand à investir au Mali vu l’état de corruption de la justice ».

Cette déclaration qualifiée d’ »attaque » est jugée « diffamatoire » et « intolérable » par le SAM et le SYLIMA. Les deux principaux syndicats de magistrats au Mali l’ont fait savoir dans un communiqué conjoint publié ce 20 juillet.

Interrogé sur la rareté d’investisseurs allemands au Mali, Dietrich Becker avait répondu sans filtre: « À l’heure actuelle, si un investisseur allemand me rend visite dans le but de me demander conseil pour investir au Mali, je me sens obligé de lui répondre :

«Non. Ce n’est pas qu’une question de sécurité. Vous serez bien parmi les Maliens, mais vous n’aurez aucune chance de sortir victorieux d’un verdict de la justice malienne ».

Le diplomate en fin de mission avait été félicité pour sa franchise par l’opinion publique malienne. D’autres organisations de la société civile dont la Plateforme de lutte contre la corruption dénoncent régulièrement la corruption dans la sphère publique.

Les magistrats, eux, condamnent « avec la dernière rigueur » les différentes « attaques » qui « font état de la corruption de la justice sans en apporter la moindre preuve »

« Le SAM et le SYLIMA rappellent à l’opinion publique nationale et internationale que la justice malienne qui s’évertue à donner satisfaction au peuple malien dans des conditions extrêmement difficiles (moins de 1% du budget national), ne mérite pas leur silence face à un tel traitement que rien ne justifie ».

 

Source: Malivox

MaliwebCorruptionCrise malienneJusticeMaliweb Malijet Maliactu
Le syndicat autonome de la magistrature (SAM) et le syndicat libre de la magistrature (SYLIMA) se sont offusqués ce 20 juillet des dénonciations de corruption dont fait l’objet la justice malienne. Une récente déclaration de l’ambassadeur d’Allemagne au Mali est particulièrement visée. L’Ambassadeur d’Allemagne au Mali, Dietrich Becker, a affirmé...