La cour d’assises a tranché le vendredi 2 avril 2021 , l’affaire ministère public, Alou Coulibaly ancien maire de la Commune VI du district de Bamako pour ’’ faux et usage de faux, d’atteinte aux biens publics’’ . L’inculpé a décidé volontairement de ne pas se rendre au procès. Il a été condamné à 20 ans de réclusion et au paiement de 100000 FCFA à titre de dommage et intérêt.

Le 27 août 2017 Alou Coulibaly l’ancien maire de la commune VI du district de Bamako adresse au gouverneur du district de Bamako une demande d’ordre de mission pour la délégation de la municipalité de la commune VI de Bamako devant se rendre en France du 6 au 12 septembre 2017 pour participer à l’édition accroche cœur à Angers. Sur la dite demande d’ordre de mission, le maire Alou Coulibaly fit figurer le nom de la dame Rokiatou Touré comme conseillère municipale à la mairie de la commune VI alors que, celle ci n’en était pas.

Muni du dutit ordre de mission Alou Coulibaly fit établir la décision n 0553M CVI- DB en date du 25 août 2017 portant avance à justifier du voyage au profit des membres de la délégation y compris la madame Rokiatou Touré considérée comme conseillère municipale se rendant à Angers et Paris pour s’octroyer la somme de 5445000 FCFA.
La nommée Rokiatou Touré a tenté d’obtenir son Visa sans y parvenir.
Les inculpées Delphine Dougnon et Salimata Traoré ont soutenu qu’elles ignoraient que Rokiatou Touré n’avait pas la qualité de conseillère municipale de la commune VI du district de Bamako quand à Delphine Dougnon dès qu’elle aperçu le nom de Rokiatou Touré sur l’ordre de mission, elle en a informé certains de ses collègues pour ne pas que leur bonne foi ne soit mise en cause. Après jugement, Alou Coulibaly et co accusés ont été déclarés coupables des faits reprochés. Ainsi ils ont été inculpés de faux et usage de faux et d’atteinte aux biens publics. L’ancien maire a commis le délit d’atteinte aux biens publics par soustraction, faux et usage de faux, détourné au préjudice de la mairie la somme de 4 445 000fcfa.

Quand à Ibrahima Traoré chef de service financier, ce dernier a été ce dernier a été inculpé pour complicité et pour avoir engagé des dispenses
Seydou Fané
Date d’envoi de votre message : Aujourd’hui, à 20:35

Source: Les echos

 

MaliwebCrise malienneFaits diversMalijet
La cour d’assises a tranché le vendredi 2 avril 2021 , l’affaire ministère public, Alou Coulibaly ancien maire de la Commune VI du district de Bamako pour ’’ faux et usage de faux, d’atteinte aux biens publics’’ . L’inculpé a décidé volontairement de ne pas se rendre au procès....