La situation sécuritaire au Mali inquiète de plus en plus l’Union africaine. Ainsi pour trouver une issue favorable au retour de la paix, le haut-représentant de l’Union africaine pour le Mali et pour le Sahel (Misahel), Pierre Buyoya, opte la poursuite des négociations avec les terroristes.

« Nous, l’Union africaine, nous soutenons fortement cette initiative de dialoguer avec ceux qui sont les chefs des groupes terroristes. C’est une des façons de mettre fin à la guerre. Surtout s’ils sont Maliens, nous les encourageons de le faire », a-t-il déclaré tout en reconnaissant qu’il s’agissait d’« une entreprise difficile » , a-t-il déclaré.

Le haut-représentant de l’Union africaine pour le Mali et pour le Sahel (Misahel) espère que cette initiative aboutira à une solution comme chez le voisin algérien, rapporte rfi.fr.

MaliwebCrise malienne
La situation sécuritaire au Mali inquiète de plus en plus l’Union africaine. Ainsi pour trouver une issue favorable au retour de la paix, le haut-représentant de l’Union africaine pour le Mali et pour le Sahel (Misahel), Pierre Buyoya, opte la poursuite des négociations avec les terroristes. « Nous, l’Union africaine, nous soutenons...