Le Haut Conseil de l’Unité de l’Azawad connait une véritable déchéance dans la région de Ménaka. Le mouvement crée et dirigé par Algabass Ag INTALLA au temps de la rébellion armée au nord a commencé à se vider. C’est le moins qu’on puisse affirmer après la décision des jeunes responsables et combattants de la fraction Idoguiratane de quitter le mouvement au profit du Mouvement pour le Salut de l’Azawad MSA-D.

Un désaveu pour le fils de l’amenokal de Kidal Alghabss Ag INTALLA dans la région de Ménaka ? On est tenté de le croire au regard de cette décision. Voici la lettre de démission :
« Nous jeunes responsables et combattants de la fraction Idoguiratane de la région de Ménaka tous jusqu’ici membres du Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad HCUA, réunis ce jour 17 octobre 2020 à Ménaka, portons à la connaissance de l’opinion nationale et internationale notre adhésion au Mouvement pour le Salut de l’Azawad MSA-D, membre de la plateforme des mouvements du 14 Juin d’Alger.

Notre adhésion avec tous nos moyens militaires et humains résulte d’un choix mûrement réfléchi pour le bien être de nos populations

Par cette déclaration nous témoignons de notre engagement à contribuer à la sécurité des personnes et des biens de notre communauté, de notre région et de notre pays. Nos chefs coutumiers et notables de la fraction se tiendront désormais à leur rôle traditionnel et coutumier d’encadrement des populations afin d’aider la dynamique en cours à Ménaka pour ramener la paix, la réconciliation et la cohésion sociale entre nos populations. Aussi, la présente Déclaration consacre notre démission irréversible du HCUA à compter de ce jour.
« Pour la fraction Idoguiritane ont signé :
Mohamed Ag SIGUIDI, Abdoulahi Ag MOUHMOUDINE, Abdoulahi Ag ABOUBACRENE, Illias Ag SIGUIDI, Sidiham Ag SEYDAHA”.

C’est déjà le signe d’une déchéance pour le Haut Conseil de l’Unité de l’Azawad dirigé par le terroriste Alghabass Ag INTALLA

LAYA DIARRA

Source :  Le Soir de Bamako

MaliwebCrise malienneNord-Mali
Le Haut Conseil de l’Unité de l’Azawad connait une véritable déchéance dans la région de Ménaka. Le mouvement crée et dirigé par Algabass Ag INTALLA au temps de la rébellion armée au nord a commencé à se vider. C’est le moins qu’on puisse affirmer après la décision des jeunes...