Le programme de l’éducation sexuelle complète au Mali fut abandonné à mi-chemin. En effet, cette réforme de l’éducation sexuelle en milieu scolaire a fait des vagues à Bamako en son temps. Si l’éducation des enfants s’articule autour des parents plus, celle acquise en milieu scolaire est aussi d’un apport déterminant. Pour les premiers comportements de l’enfant, les parents ont un rôle très important à jouer. Ce sont les premiers guides des enfants. Mais le plus souvent, nombreux sont les parents qui fuient leurs responsabilités d’éducateurs. Les enfants apprennent les choses sur le tas entre amis et surtout avec l’ère du numérique dans laquelle nous vivons, il est quasi impossible de cacher quelque chose à un enfant. Les bonnes et les mauvaises pratiques, tout est divulgué sans contrôle.

Les filles manquent cruellement d’information pour tout ce qui concerne leur sexualité. Des premiers jours de menstruation jusqu’à leur premier rapport sexuel, il existe peu de parents qui consacrent du temps à l’enfant pour parler de ces choses qui restent encore des sujets tabous au 21ème siècle. Pour la plupart des parents, parler de sexualité ou même enseigner la sexualité revient à une dépravation des mœurs.

« L’éducation sexuelle n’est pas une initiation au sexe (apprendre à un enfant comment faire un rapport sexuel), mais c’est surtout lui apprendre comment contrôler ses pulsions et éviter les risques de contraction de grossesses non désirées et les infections sexuellement transmissibles », nous explique cette ancienne professeure d’éducation familiale et de biologie. Par ailleurs, il faut reconnaître que parler de ces choses en plein cours est un véritable casse-tête pour certains professeurs.

« Pour mes cours sur la reproduction, la menstruation, l’excision, j’étais obligée de renvoyer plusieurs élèves ou diviser la classe en deux. Avec les deux croquis des appareils reproductifs de l’homme et de la femme, je venais trouver toutes sortes de blagues sur le tableau. Pourtant, c’est un cour très instructif », ajoute notre professeur à la retraite. En tout cas, certains maux sont nécessaires pour en prévenir d’autres. C’est le cas de l’éducation sexuelle que ce soit en milieu scolaire ou en famille.

 

Assitan Siga FADIGA

 

Source: Bamakonews

MaliwebCrise malienneEducationMaliweb Malijet Maliactu
Le programme de l’éducation sexuelle complète au Mali fut abandonné à mi-chemin. En effet, cette réforme de l’éducation sexuelle en milieu scolaire a fait des vagues à Bamako en son temps. Si l’éducation des enfants s’articule autour des parents plus, celle acquise en milieu scolaire est aussi d’un apport...