En marge de l’annonce de la grande mobilisation prévue le 5 juin à Bamako, la CMAS, le FSD et l’EMK ont élaboré une motion de soutien au Chef de file de l’opposition malienne, Soumaila Cissé.

Les trois mouvements pointent la défaillance de l’Etat dans la sécurisation du député de Niafunké et appellent à sa libération.

Malivox

MaliwebCrise maliennePolitique
En marge de l’annonce de la grande mobilisation prévue le 5 juin à Bamako, la CMAS, le FSD et l’EMK ont élaboré une motion de soutien au Chef de file de l’opposition malienne, Soumaila Cissé. Les trois mouvements pointent la défaillance de l’Etat dans la sécurisation du député de Niafunké...