Les victimes des manifestations anti-IBK ne sont pas aussi reléguées aux oubliés qu’on se l’imagine. Par-delà la prière collective organisée par l’imam Mahmoud Dicko en leur mémoire, elles ont mérité d’autres égards lors des concertations nationales.

Des voix se sont élevées, en effet, pour réclamer que toute la lumière soit faite sur les circonstances dans lesquelles se sont déroulées les tueries de juillet consécutives à la désobéissance civile. Il était question, en clair, d’introduire le sujet dans la feuille de la transition, mais la suggestion n’a pas manqué de rencontrer une vive réaction de la part des participants militaires aux concertations. Il nous revient de source bien introduite que les représentants de la junte ont balayé d’un revers de la main toute velléité investigatrices sur lesdits événements tragiques en concédant, toutefois, que ne soient retenues que les seules responsabilités politiques y afférentes. De quoi laisser subodorer une crainte en rapport avec des bévues sécuritaires.

Source: La Sentinelle

MaliwebCrise maliennemaliweb
Les victimes des manifestations anti-IBK ne sont pas aussi reléguées aux oubliés qu’on se l’imagine. Par-delà la prière collective organisée par l’imam Mahmoud Dicko en leur mémoire, elles ont mérité d’autres égards lors des concertations nationales. Des voix se sont élevées, en effet, pour réclamer que toute la lumière soit...