Ce mercredi 13/10/2021, le Chef d’état-major général des armées s’est t’exprimé dans un communiqué sur la polémique qui défraie la chronique sur les réseaux sociaux accusant les FAMA de tortures et d’exécutions sommaires sur des présumés djihadistes. Quant à la responsabilité des soldats, l’armée admet les scènes de tortures. « Qu’en ce qui concerne les scènes de tortures, les faits ont été renseignés et les auteurs formellement identifiés » lit-on dans le communiqué » a-t-on lit dans le communiqué.

Cependant les accusations portant sur des cas d’exécutions sommaires ont été catégoriquement réfutées. La hiérarchie militaire a formellement démenti ces accusations et dénonce des allégations visant à incriminer les forces armées maliennes. « Le chef d’état-major général des armées se porte en faux contre les allégations visant à incriminer les FAMa dans les exécutions sommaires dont les images ont inondé la toile en ce début de semaine » a-t-il rassuré. Tout de même, il faut rappeler que 22 présumés terroristes ont mis aux arrêts lors des opérations et mis à la disposition de la gendarmerie nationale pour des fins d’enquêtes.

Source: LE PAYS

MaliwebCrise malienne
Ce mercredi 13/10/2021, le Chef d’état-major général des armées s’est t’exprimé dans un communiqué sur la polémique qui défraie la chronique sur les réseaux sociaux accusant les FAMA de tortures et d’exécutions sommaires sur des présumés djihadistes. Quant à la responsabilité des soldats, l’armée admet les scènes de tortures....