L’Union européenne apportera une aide de 138 millions d’euros supplémentaires pour le financement de la force conjointe du G56Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), a annoncé, le mardi dernier à Ouagadougou, la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini. “L’Union européenne appuiera la Force conjointe, y compris sa composante police, à hauteur de 138 millions d’euros additionnels, en plus de ce que nous avons déjà contribué”, a déclaré Mme Mogherini.

“Nous avons décidé de consolider le partenariat sur la base des priorités suivantes : l’appropriation par les cinq pays du G5-Sahel notamment à travers une coordination renforcée par le Secrétariat Permanent,  la définition d’un cadre d’action intégré en matière de sécurité et de développement et l’identification de zones prioritaires sur lesquelles seront  concentrés les efforts des parties”, a-t-elle expliqué. Les deux parties (UE et G5-Sahel) ont également convenu “d’innover dans les modalités de mise en œuvre de l’aide, tant dans le domaine de l’appui à la Force conjointe que dans les actions de développement pour répondre rapidement aux attentes de la population”, a-t-elle ajouté.

Mme Mogherini s’exprimait à l’issue d’une audience avec le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, aux côtés des ministres des Affaires étrangères des pays membres du G5 Sahel réunis à Ouagadougou lors de la 5ème réunion interministérielle.

Source: L’Aube

MaliwebCrise malienne
L’Union européenne apportera une aide de 138 millions d’euros supplémentaires pour le financement de la force conjointe du G56Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), a annoncé, le mardi dernier à Ouagadougou, la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini....