Une attaque contre le check-point à la sortie de Goundam vers Tombouctou a fait, lundi, un mort et deux blessés parmi les gendarmes en poste. Un pick-up, surmonté d’une arme, est sorti du quartier Alkara et a foncé en direction des gendarmes. Des individus non-identifiés à bord du véhicule ont visé le poste de contrôle par des tirs nourris.

Un premier bilan avait fait état de trois blessés dont un grièvement, le gendarme Oumar Abba. Tous ont été conduits au Centre de santé de référence (CSRéf) de Goundam où le blessé le plus atteint a finalement rendu l’âme.
Les villageois, pendant ce temps, se sont terrés chez eux devant la violence des tirs.

Depuis l’enlèvement du maire de la Commune rurale de Doukouria, une certaine tension demeure dans la zone.
Les ravisseurs de l’édile réclameraient une rançon contre sa libération. C’est en absence de réaction à leur demande que les bandits armés maintiendraient leur pression, en multipliant les attaques.

Amap-Goundam

Source : L’ESSOR

MaliwebCrise malienneNord-Mali
Une attaque contre le check-point à la sortie de Goundam vers Tombouctou a fait, lundi, un mort et deux blessés parmi les gendarmes en poste. Un pick-up, surmonté d’une arme, est sorti du quartier Alkara et a foncé en direction des gendarmes. Des individus non-identifiés à bord du véhicule...