Les bandits armés ont encore fait parler dans la région de Sikasso le dimanche passé, précisément à Hermakono, une localité située à 45 km de Sikasso. Elle est située à la frontière Mali- Burkina.

 

Ainsi vers 2h du matin des individus bien armés à bord des motos ont pris le poste de péage avant de s’attaquer au bureau secondaire de la douane. Selon des témoins, les assaillants étaient bien armés et ils tiraient dans tous les sens.

C’est ainsi qu’il y a eu deux personnes décédées. Il s’agit d’un élément des FAMa et un chauffeur de remorque qui était stationné dans la cour de la douane. L’attaque a fait plusieurs blessés.

Plusieurs véhicules des agents ainsi que ceux qui étaient stationnés pour les procédures de dédouanement ont été incendiés par les forces du mal.

En rappel, Hermakono est une localité où les affaires et échanges économiques marchent beaucoup à cause de sa position géographique à la frontière Mali-Burkina.

L’insécurité a atteint un certain niveau dans la région de Sikasso car c’est la 7 fois que ses terroristes attaquent des postes de péage ou des positions de nos forces de sécurité.

Il s’agit de l’attaque du commissariat de Kolondieba, le poste de contrôle de Koutiala, la brigade de Koury, le poste de Zangasso, le poste de péage de Kadiolo, le poste de Bougouni où un policier a perdu la vie et celui de Hermakono.

Seydou Diamoutené

Source22 Septembre

MaliwebCrise malienne
Les bandits armés ont encore fait parler dans la région de Sikasso le dimanche passé, précisément à Hermakono, une localité située à 45 km de Sikasso. Elle est située à la frontière Mali- Burkina.   Ainsi vers 2h du matin des individus bien armés à bord des motos ont pris le...