Le samedi 22 juin dernier, Nouhoum Bah Maiga, chef de village de Hombori, dans le cercle de Douentza, région de Mopti, a été tué, dans sa concession, par des individus armés. C’est vers minuit que les « assassins » ont pénétré la maison du chef de village pour commettre leur forfaiture.

 

Le 18 février 2012, l’assassinat de son prédécesseur Moussa Balobo Maiga avait fait grand bruit au Mali.

Il aurait été tué par le MNLA qui a réfuté ces accusations et a accusé la gendarmerie malienne.

Source: Le republicain mali

MaliwebCrise malienne
Le samedi 22 juin dernier, Nouhoum Bah Maiga, chef de village de Hombori, dans le cercle de Douentza, région de Mopti, a été tué, dans sa concession, par des individus armés. C’est vers minuit que les « assassins » ont pénétré la maison du chef de village pour commettre leur forfaiture.   Le...