Dans un entretien accordé le 10 février à Rfi et France 24 en marge du sommet de l’Union Africaine, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a réaffirmé la volonté du gouvernement d’ouvrir des négociations avec les chefs terroristes Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa, tous les deux membres du GSIM, la principale organisation terroriste au Sahel à l’origine de plusieurs morts au Mali et dans la sous-région.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise maliennemaliweb
Dans un entretien accordé le 10 février à Rfi et France 24 en marge du sommet de l’Union Africaine, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a réaffirmé la volonté du gouvernement d’ouvrir des négociations avec les chefs terroristes Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa, tous les deux...