Mahmoud Dicko, l’ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali sort de son silence. Il affirme que la crise sécuritaire actuelle procède d’une stratégie de recolonisation de notre pays.

« Pour que celui qui dirige notre pays puisse se rendre à Gao, il a besoin de l’autorisation de la MINUSMA. Il ne peut pas sans que la MINUSMA ou Barkhane ne l’y autorise », déclare Mahmoud Dicko selon qui « il y a un processus de recolonisation de ce pays ». Le terrorisme grandissant au Mali ne serait qu’un prétexte des forces étrangères pour maintenir leur présence au Mali, à en croire l’hypothèse défendue par l’Imam.

 

Source: Malivox

 

MaliwebCrise malienneVideo
Mahmoud Dicko, l’ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali sort de son silence. Il affirme que la crise sécuritaire actuelle procède d’une stratégie de recolonisation de notre pays. « Pour que celui qui dirige notre pays puisse se rendre à Gao, il a besoin de l’autorisation de la MINUSMA. Il...