La position de l’Armée malienne à Indelimane, dans le Cercle d’Ansongo, a fait l’objet d’une attaque terroriste vendredi, qui a fait des morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants. Le communiqué du gouvernement qui annonce la nouvelle, ajoute que des renforts ont été dépêchés pour sécuriser la zone et traquer les assaillants.

 

Le ministre en charge de la Communication a donné plus tard un bilan plus précieux, faisant d’état de 54 morts dont un civil. Dix rescapés ont pu être secourus. Ce bilan est certainement le plus lourd que l’Armée malienne ait subi au cours de l’année 2019. Cette attaque meurtrière intervient seulement un mois après la double attaque contre le poste militaire de Mondoro et le camp de Boulkessi dans le Cercle de Douentza, Région de Mopti. Au cours de l’attaque contre le camp de Boulkessi, 38 soldats ont perdu la vie et un certain nombre sont toujours portés disparus.

Pour le moment, aucune indication n’est donnée quant aux résultats des poursuites engagées pour retrouver les auteurs de cette attaque meurtrière. Selon des informations, les assaillants arrivés à motos et dans des véhicules, ont pris le chemin de la frontière nigérienne, après avoir pillé et incendié le camp militaire.

« Le gouvernement condamne énergiquement cette attaque et exprime toute sa solidarité et ses encouragements aux Forces de défense et de sécurité », indique le communiqué. Aussi, le gouvernement s’incline devant la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Des remerciements sont adressés aux Forces internationales présentes sur notre territoire qui portent soutien et assistance aux Forces de défense et de sécurité maliennes sur le terrain pour neutraliser l’ennemi.

« Le gouvernement en appelle à l’union sacrée et à la fibre patriotique de l’ensemble des filles et des fils du Mali pour réussir la guerre pour la liberté, la paix et la cohésion sociale dans notre pays », conclut le communiqué signé par le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement.

L’Essor

MaliwebCrise malienneNord-Mali
La position de l’Armée malienne à Indelimane, dans le Cercle d’Ansongo, a fait l’objet d’une attaque terroriste vendredi, qui a fait des morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants. Le communiqué du gouvernement qui annonce la nouvelle, ajoute que des renforts ont été dépêchés pour sécuriser la...