Dans la soirée du jeudi 18 février 2021, la clinique médicale du Nord sise au quartier Château a fait l’objet d’un braquage à main armée et les bandits auraient dépouillé tout le monde, même les malades.

 

L’insécurité grandissante et la multiplication des braquages à main armée dans la ville de Gao et ses environs, avait conduit le 15 février dernier, le gouverneur de la région a décrété un couvre-feu nocturne allant de 21h à 5h du matin sur toute l’étendue de la région et qui reste en vigueur jusqu’au 1er mars.

Mais cette mesure ne semble pas entamée l’ardeur des malfrats de la zone. En effet, dans la soirée du jeudi 18 février 2021 aux environs  de 19h, des hommes armés ont fait irruption dans une clinique médicale de la cité des Askia sise au quartier Château. Selon des sources locales, les bandits n’ont épargné personne même les malades. Toutes les personnes présentes dans la clinique ont été dépouillées de leur argent et d’autres biens. Et les braqueurs se sont retirés sans être inquiétés. Il faut noter, qu’il y a moins d’un mois une autre clinique s’était fait attaquer de la même manière dans le même quartier et les assaillants étaient repartis avec une somme d’argent assez considérable, selon les informations.

S.Guindo

SourceMalijet

MaliwebCrise malienneNord-Mali
Dans la soirée du jeudi 18 février 2021, la clinique médicale du Nord sise au quartier Château a fait l'objet d'un braquage à main armée et les bandits auraient dépouillé tout le monde, même les malades.   L'insécurité grandissante et la multiplication des braquages à main armée dans la ville de...