L’insécurité ne faiblit toujours pas dans le nord et le centre du Mali. Cette semaine, des obus ont été lancés sur le camps de Tessalit et 5 jeunes ont été exécutés par des groupes terroristes à Indelimane dans le cercle d’Ansongo. Cependant les autorités régionales tentent de rassurer que des dispositions sont prises pour pallier à l’insécurité dans ces zones. A Mopti, le gouverneur de la région annonce le déploiement d’une nouvelle compagnie des Famas sur la route nationale 15.

 

16 tirs d’obus ont été enregistrés ce lundi (06/07/2020) contre le camp de Tessalit abritant les forces onusiennes, françaises etmaliennes dans la région de Kidal, près de la frontière algérienne. Selon le porte-parole de la Minusma, l’incident n’a pas fait devictime ni de dégât matériel.
Le même jour, un véhicule de la Minusma a heurté une mine dans la ville de Kidal. Le bilan fait état de trois casques bleus blessés, dont un dans un état critique.

Gao, toujours au nord du pays, des sources concordantes rapportent que 5 jeunes ont été exécutés ce lundi (06/07/2020) par leurs ravisseurs près d’Indelimane. Ces jeunes avaient été enlevés la semaine dernière par de présumés djihadistes à Awaghat dans le cercle d’Ansongo. Au même moment, l’enlèvement de deux humanitaires de l’ONG IRC par des hommes non identifiés a été signalé ce mardi (07/07/2020) à Ansongo.

Dans la région de Mopti, une vingtaine de suspects ont été interpellés et mis à la disposition de la gendarmerie de Sokoura. Ces arrestations interviennent à la suite des tueries survenues le 2 juillet dernier dans les villages de Gouari, DjimdoPangadou etDialakanda dans la commune de Tori, cercle de Bankass. Le bilan de ce drame fait état de plus de 36 morts et d’importants dégâts matériels.
Toujours dans la région de Mopti, dans la nuit du 7 au 8 juillet 2020 des hommes armés non identifiés ont dynamité un pont sur la RN15 entre Bandiagara et Bankass. Selon les sources locales, les faits se sont déroulés dans la nuit entre 00 heure et 5 heures du matin. Après leur forfait les bandits se sont enfuis. Des sources locales indiquent que les forces de sécurité se sont mobilisées pour constater les dégâts causés.

De son côté le gouverneur de la région de Mopti affirme qu’une nouvelle compagnie des Famas sera bientôt sur la route nationale 15 pour faire face à la situation sécuritaire. Selon le chef de l’exécutif régional, un courrier a été envoyé au ministère de la défense pour redéployer des éléments. Il précise également que d’autres actions sont en cours pour assurer la sécurité des personnes et deleurs biens. Toutefois, le gouverneur souhaite l’accompagnement de la population pour aider l’armée dans son travail.
Général de Brigade Abdoulaye Cissé, gouverneur de la région de Mopti.

 Source : studio tamani

MaliwebCrise malienneNord-Mali
L’insécurité ne faiblit toujours pas dans le nord et le centre du Mali. Cette semaine, des obus ont été lancés sur le camps de Tessalit et 5 jeunes ont été exécutés par des groupes terroristes à Indelimane dans le cercle d’Ansongo. Cependant les autorités régionales tentent de rassurer que...