Face à la recrudescence violences autre du Mali, le Mouvement Ganda Izo sinquiète et lance un cri de cœur aux autorités en général et le nouveau gouvernement en particulier à prendre des mesures urgentes afin de mettre fin à ce conflit. Cest le contenu dun communiqué daté du 13 MAI 2019 dont nous vous le  proposons ci-dessous.

Le mouvement Ganda Izo constate avec regret que les espoirs suscités par le nouveau Gouvernement sont en train de voler en éclat face à la reprise au Centre du Mali de l’œuvre meurtrière des soi-disant chasseurs qui semblent être assurés d’une impunité totale, malgré les mesures annoncées lors du dernier Conseil des ministres extraordinaire.

Le Ganda Izo déplore que les Peuls continuent d’être ciblés et tués par des milices ethniques dans une indifférence presque totale des autorités maliennes et de la communauté Internationale.

Le bilan humain de ces tueries qui avoisine déjà le millier de morts, parmi lesquels des femmes et des enfants, ne cesse de s’aggraver. En effet, pas plus tard que ce matin, 12 personnes ont été assassinées à Hêrêmakono, à 8Km de la ville de Niono, elle-même située à 350 km de Bamako.

Par ailleurs, nous prenons acte des efforts des Nations unies notamment la publication des résultats de l’enquête de la la MINUSMA sur les massacres de Ogossagou, tout en regretant cependant qu’aucune action n’ait été entreprise pour situer la responsabilités de ces crimes et encore moins pour punir les auteurs de cette folie meurtrière.

Aussi, nous demandons aux autorités maliennes de prendre des mesures à la hauteur de la gravité de cette crise qui menace les fondements même de l’unité nationale pour laquelle nous nous, Ganda Izo, sommes toujours battus et demeurons encore engagés.

 

Enfin, nous en appellons au sens élevé de la responsabilité de ce Gouvernement dit de l’espoir pour mettre fin à l’impunité qui nourrit cette spirale de la violence.

 

Bamako, le 13 mai 2019

Pour Ganda Izo

Mohamed Attaïb Sidibé

 

Source: Le 22 Septembre

MaliwebCrise malienneminusma
Face à la recrudescence violences autre du Mali, le Mouvement Ganda Izo s’inquiète et lance un cri de cœur aux autorités en général et le nouveau gouvernement en particulier à prendre des mesures urgentes afin de mettre fin à ce conflit. C’est le contenu d’un communiqué daté du 13 MAI 2019 dont nous vous le  proposons ci-dessous. Le...