Les violences de tous genres au centre du Mali continuent de faire des victimes parmi les civils notamment dans la commune rurale de Bamba dans le cercle de Koro. Les jeunes de la localité dénoncent les prises d’otages et les demandes de rançons récurrents lors des foires hebdomadaires.


Située à 75 kilomètres du cercle de Koro dans la région de Mopti, la situation actuelle dans la commune rurale de Bamba est inquiétante selon Boureima Guindo, habitant du village : « On dirait que nous ne sommes pas dans un même pays. Aujourd’hui, quitter Bamba pour aller à Koro en passant par Madougou et Djankabou, il n’y a pas grand problème. Mais partir de Bamba pour aller à Yanda, à Kassa ou à Douentza, c’est un parcours de combattant. Le seul tort que la population de Bamba a causé c’est d’avoir signé la paix pour limiter la souffrance des populations. Et cela ne semble pas arranger certains groupes armés », se désole le sieur Guindo.
Aussi, ajoute-t-il, les populations sont victimes d’attaques toutes les semaines sur le chemin de la foire hebdomadaire :« A chaque foire hebdomadaire, ces hommes en armes empêchent les forains d’accéder aux marchés ou les prennent en otage dans leurs casernes pour ensuite demander des rançons. Ils demandent de payer pour chaque personne 100 000 francs, un mouton, un coq, un sas de riz presque tous les samedis », souligne-t-il.
Quant à Salif Tely, il estime que la jeunesse de la commune entend manifester son mécontentement à travers la mise en place d’une structure : « Nous avons décidé de mettre en place une structure qui jouera le rôle de porte-parole des populations victimes. Nous les jeunes au nombre de 33 membres, nous voulons donner la vraie information sur la situation qui prévaut dans la zone », a-t-il martelé.
Selon les rapports du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies sur la situation au Mali, au total, 443 civils ont été tués entre janvier et mai 2020, de ce fait, en moyenne, trois civils meurent chaque jour en raison de l’insécurité. Et la jeunesse des 28 villages de la commune de Bamba entend jouer son rôle pour limiter la souffrance des populations dans la localité.

Andiè. A. DARA

Source: Bamakonews
MaliwebCrise malienne
Les violences de tous genres au centre du Mali continuent de faire des victimes parmi les civils notamment dans la commune rurale de Bamba dans le cercle de Koro. Les jeunes de la localité dénoncent les prises d’otages et les demandes de rançons récurrents lors des foires hebdomadaires. Située à...