Selon les informations recueillies auprès des sources locales, 16 personnes ont été tuées dans 3 attaques distinctes dans les secteurs de Bandiagara et Koro au cours de la journée du mercredi 27 mai 2020 et la nuit qui l’a précédée.

 

Au centre du Mali, les jours assombris et attristés par des tueries ne se comptent au vu de leur fréquence, et ce mercredi 27 mai vient de s’ajouter à la longue liste. En effet, selon des personnes contactées dans les différentes zones, plusieurs personnes ont été tuées par des hommes armés non identifiés.

D’abord, dans la nuit du mardi au mercredi aux environs de 23h une famille a été ciblée par ces GAs dans le village de Tillé, dans la commune de Doucombo, cercle de Bamdiagara. Ils y ont tués six personnes, selon les témoins, dont une femme enceinte. Ils ont également commis d’énormes dégâts aux biens de la famille comme l’attestent les différentes images que nous avons pu obtenir.

Ensuite à Damassogo, dans la commune de Bamba, dans le nord-ouest du cercle de Koro, qui a été endeuillé par l’assassinat de six personnes dans une attaque matinale de ce qui semblent être des voleurs, selon certaines personnes. Les témoins ont également expliqué, qu’il y a eu beaucoup dégâts matériels et un grand nombre d’animaux emportés.

Et en fin,  dans la commune de Bono, à Amm, quatre jeunes, partis à la recherche de nourriture pour les animaux ont été tués par des hommes armés non identifiés dans la brousse.

S.Guindo, stagiaire

Malijet

MaliwebCrise malienne
Selon les informations recueillies auprès des sources locales, 16 personnes ont été tuées dans 3 attaques distinctes dans les secteurs de Bandiagara et Koro au cours de la journée du mercredi 27 mai 2020 et la nuit qui l’a précédée.   Au centre du Mali, les jours assombris et attristés par...