La crise sécuritaire qui a secoué le Nord du Mali depuis 2012 tend à se propager dans le centre à travers les différentes attaques qui se sont répétées dans le Nord de la région de Ségou (2ème région militaire du Mali).

soldat-militaire-police-gendarme-force-speciale-enquete-securite-malienne

Pour lutter efficacement contre les terroristes et les  bandits armés qui écument cette région et préserver  les  autres villes, il urge d’équiper la brigade de la  gendarmerie de Markala. Aujourd’hui, la croissance des conflits armés dans notre pays, particulièrement au Nord de la région de Ségou n’est un secret pour personne.

Vu  surtout la progression du conflit vers de nouvelles zones, en plus de Niono et Macina déjà classées zone rouges. Pour bloquer cette progression des bandits armés et éviter des conflits d’autres genres dans cette région, la situation géographique et sécuritaire du pays fait de Markala une zone intermédiaire et très sensible, située entre la ville de Ségou et les zones de ces conflits. Or, la brigade de gendarmerie de la localité à laquelle les populations de la localité placent tous leurs espoirs, n’est malheureusement pas dans les conditions idoines pour bien remplir sa mission, faisant face à un manque criard en moyens de mobilité (Pickups, motos) et en ressources humaines. Markala, faut-il le souligné, est une grande commune rurale que l’on traverse avant de rentrer à Ségou.

La localité abrite une infrastructure dont l’importance est mondialement reconnue : le pont barrage et l’office du Niger. La ville est aussi une zone militaire avec la présence des camps des forces armées et de sécurité et aussi la présence de cette brigade de gendarmerie qui couvre un rayon de 90 Km. Elle (La brigade) intervient dans plusieurs villages et communes qui font frontalière avec  certaines nouvelles  zones rouges identifiées dans le nord de Ségou. Pourtant, malgré leur sous équipement, le commandant de brigade et ses hommes donnent le meilleur d’eux-mêmes pour sécuriser les personnes et les biens dans cette localité. Le mois dernier, lors de leurs patrouilles, la dite brigade a mis hors d’état de nuire plusieurs grands bandits qui s’étaient évadés de la prison de Niono.

Sékou Keïta

 

Source: L’Officiel

MaliwebCrise malienne
La crise sécuritaire qui a secoué le Nord du Mali depuis 2012 tend à se propager dans le centre à travers les différentes attaques qui se sont répétées dans le Nord de la région de Ségou (2ème région militaire du Mali). Pour lutter efficacement contre les terroristes et les  bandits...