Le cercle d’Ansongo, dans la région de Gao, ne semble pas du tout prêt pour les législatives du 29 mars prochain.

 

C’est ce qu’en tout cas laisse croire la situation sur le terrain, marquée par des attaques ciblées contre des représentants des autorités municipales et traditionnelles. D’autant qu’à ce jour, les militaires, qui s’étaient repliés depuis novembre dernier, tardent à opérer leur retour malgré les engagements pris par les autorités.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise malienne
Le cercle d’Ansongo, dans la région de Gao, ne semble pas du tout prêt pour les législatives du 29 mars prochain.   C’est ce qu’en tout cas laisse croire la situation sur le terrain, marquée par des attaques ciblées contre des représentants des autorités municipales et traditionnelles. D’autant qu’à ce jour,...