Après la montée en puissance des terroristes dans la région de Mopti et Ségou, le village de Farabougou et ses alentours, dans le cercle de Niono, est assiégé. Aujourd’hui, ses populations sont abandonnées à leur triste sort et  à la merci des nouveaux maîtres des lieux. Hier lundi 19 octobre 2020, les Famas sont montées en puissance afin de faire soulager les populations dudit village  et atténuer les effets néfastes des terroristes.

 

 

Hier matin, tôt le matin, les Famas ont effectué une action humanitaire significative au profit des populations sinistrées de Farabougou, un village situé à 34 km de Niono est sous embargo djihadiste depuis quelques jours. À seulement quelques centaines de kilomètres de la capitale malienne, des villages de la région de Ségou tombent chaque jour aux mains des djihadistes de la Kaatiba de Macina d’Amadou Kouffa.

Les FAMAS dans un avion de transport Y-12 de l’Armée de l’air ont largué une cargaison de denrées de première nécessité sur le village de FARABOUGOU. Cette opération a été nettement  menée et coordonnée avec une équipe de largueurs des Commandos parachutistes.

Elle participe de la volonté des autorités, de soulager les populations et atténuer les effets néfastes des forces obscurantistes. Ainsi, des images des terroristes criminels déchiquetés, calcinés aux alentours de NIONO, Sokolo, Dogofri, et Diabali font le tour des réseaux sociaux.

Pourtant,  le motif principal de la chute de l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita par le mouvement du 5 juin 2020 (M5-RFP) parachevé par la junte au pouvoir, qui à son tour, lors de la cérémonie d’investiture du Président et du Vice-président de la transition avaient juré de combattre l’insécurité grandissante au Mali, sous toutes ses formes. De jour en jour, les Maliens assistent à des situations inquiétantes, qui se sont propagées du nord au centre du pays.

 

Selon une source locale, des groupes djihadistes sont en pleine réorganisation dans les différentes zones de la région de Ségou. Le nombre de groupes terroristes opérant dans ladite zone est devenu considérablement  significatif.

Notons que, depuis le vendredi 9 octobre 2020, le village sinistré situé à 34 kilomètres de la ville de Niono a été victime d’une attaque terroriste.  Au cours de cette attaque, les djihadistes se sont affrontés contre les donzos, faisant six (6) morts et vingt-deux (22) blessés et neuf (9)autres enlevées et aux mains des djihadistes.

Suite à ces affrontements, les autorités locales ont informé les plus hautes autorités  du pays, qui ont à leur tour mis en place une surveillance. C’est ainsi que les Famas ont finalement apporté leur soutien à cette population sinistrée de Farabougou.

 

Aïssétou Cissé

LE COMBAT

MaliwebCrise malienneSociété
Après la montée en puissance des terroristes dans la région de Mopti et Ségou, le village de Farabougou et ses alentours, dans le cercle de Niono, est assiégé. Aujourd’hui, ses populations sont abandonnées à leur triste sort et  à la merci des nouveaux maîtres des lieux. Hier lundi 19 octobre...