Depuis un certain temps, la route reliant Gao à Ansongo est devenue l’axe de tous les dangers. Outre les braquages, les enlèvements, ce sont surtout les affrontements entre les éléments du GSIM et de l’EIGS qui exacerbent davantage la situation. Obligeant les populations à fuir vers des zones censées être plus sécurisées. Dans cette zone, il ne se passe pratiquement plus un jour sans que des violences ne soient signalées.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise malienneNord-Mali
  Depuis un certain temps, la route reliant Gao à Ansongo est devenue l’axe de tous les dangers. Outre les braquages, les enlèvements, ce sont surtout les affrontements entre les éléments du GSIM et de l’EIGS qui exacerbent davantage la situation. Obligeant les populations à fuir vers des zones censées...