Le Mali n’avait jamais compté ses morts à un niveau aussi macabre jusqu’à ce que les forces étrangères inondent son territoire pour des raisons géostratégiques non-élucidées. Le pays n’avait été confronté à autant de massacres jusqu’à ce que des accords cyniques et farfelus soient signés par le Gouvernement pour ainsi livrer le peuple aux pires désolations de son histoire. C’est désormais l’interminable hécatombe dans un pays où le chemin vers la paix et la stabilité, est encore long à parcourir.

 

Les derniers événements meurtriers, tant contre les forces armées nationales que les populations civiles, montrent dorénavant, à suffisance, que l’Etat n’a véritablement jamais été sincère dans sa volonté de sécuriser le Mali, en particulier, le Centre où le nombre de morts ne se compte plus. Les modes opératoires sont quasiment les mêmes. Les milices ethniques et groupes jihadistes circulent et opèrent avec une aisance déconcertante.

Les populations qui n’ont que l’Etat comme seul recours, sont abandonnées aux mains des groupes armés. Le nombre de plus en plus croissant des troupes étrangères dont le seul objectif est techniquement défini dans le cadre de la sécurisation du Mali, ont fini par donner une toute autre image de leur présence dans le pays. Résultat : un Etat incompétent couplé à une communauté étrangère hypocrite !
Malgré ces nombreux accords signés entre différents partenaires nationaux, internationaux et l’Etat malien ; malgré toutes ces tonitruantes déclarations politiques et ces faramineuses ressources investies dans les opérations de sécurisation, malgré d’innombrables cris d’alerte lancés par les réseaux sociaux, la presse aussi bien que les populations en détresse, l’hécatombe continue d’endeuiller de pauvres innocents et les pouvoirs publics continuent de se plaire dans leur cirque sans avoir jusque-là pu réaliser une seule promesse sécuritaire.
Jusqu’où les maliens continueront à compter et pleurer leurs morts ? Quand est-ce qu’il viendra enfin l’heure pour les décideurs nationaux et leurs partenaires étrangers de comprendre que les discours grandiloquents et autres accords fanfarons, ne résoudront rien aussi longtemps qu’ils n’accorderont de franche valeur à la vie des autres autant que la leur.

La Rédaction

LE POINT DU MALI

MaliwebCrise malienneSociété
Le Mali n’avait jamais compté ses morts à un niveau aussi macabre jusqu’à ce que les forces étrangères inondent son territoire pour des raisons géostratégiques non-élucidées. Le pays n’avait été confronté à autant de massacres jusqu’à ce que des accords cyniques et farfelus soient signés par le Gouvernement pour...