Selon l’armée malienne, dans la nuit du 22 au 23 janvier 2020, six militaires maliens ont été tués et plusieurs autres blessés lors d’une attaque à Dioungani, à 52 km de Koro, région de Mopti. « Dans la nuit du 22 au 23 janvier 2020 aux environs de 22 heures, les FAMa ont été attaquées à Dioungani par des hommes armés non identifiés.

Ce poste FAMa est situé à 52 km de Koro dans la région de Mopti. Au cours de cette attaque, les FAMa déplorent un bilan provisoire de 6 morts et des blessés », précise, dans un communiqué, l’armée malienne.  Une journée avant, le mardi janvier, deux militaires maliens ont été tués, le mardi 21 janvier dernier, par l’explosion d’une mine à Dalla, dans le cercle de Douentza. Le pourrissement de la situation sécuritaire dans le centre et le nord, en plus de faire des morts et des déplacés civils, a fait, selon l’ONU, entre octobre et décembre, 193 morts dans les rangs de l’armée malienne.

Le Républicain

MaliwebCrise malienneMalijet
Selon l’armée malienne, dans la nuit du 22 au 23 janvier 2020, six militaires maliens ont été tués et plusieurs autres blessés lors d’une attaque à Dioungani, à 52 km de Koro, région de Mopti. « Dans la nuit du 22 au 23 janvier 2020 aux environs de 22 heures,...