Les derniers membres de l’équipe de militaires et de civils tchèques qui doit prendre dans moins de deux semaines le commandement tournant de la mission de formation de l’Union européenne au Mali, est désormais au grand complet a fait savoir la porte-parole de l’Etat-major tchèque. C’est le 12 juin prochain exactement que la République tchèque succédera au Portugal pour le commandement de la mission à la tête de laquelle se trouvera le général František Ridzák.

Cette présidence, qui avait été annoncée en novembre dernier, constituera une grande première dans l’histoire de l’Armée tchèque. Celle-ci n’a en effet encore jamais dans l’histoire du pays assuré le commandement d’une mission internationale. Ce sera aussi la première fois qu’une mission ou une opération militaire sur le sol africain sera commandée par un officier venu d’un pays d’Europe centrale.

Un peu plus de 700 soldats de plus de vingt pays opèrent actuellement au Mali. Le travail du contingent tchèque consiste à assurer la surveillance du quartier général de la mission européenne à Bamako et de l’école militaire de Koukiloro, ainsi qu’à former et à entraîner les forces armées maliennes. Au nombre de 120, les Tchèques sont présents dans cette mission européenne appelée EUTM Mali depuis le début, en février 2013.

Radio Prague

MaliwebCrise malienne
Les derniers membres de l'équipe de militaires et de civils tchèques qui doit prendre dans moins de deux semaines le commandement tournant de la mission de formation de l’Union européenne au Mali, est désormais au grand complet a fait savoir la porte-parole de l'Etat-major tchèque. C'est le 12 juin...