Le président de la transition malienne Bah N’Daw était en visite au Burkina Faso ce samedi 13 février. Au coeur des échanges avec son homologue Roch Marc Christian Kaboré, la situation sécuritaire et la coopération au sein du G5 Sahel, dont le prochain sommet a lieu lundi et mardi au Tchad. Un sommet où seront pris de nouveaux engagements dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, selon le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Sur la situation sécuritaire au Sahel, les deux hommes sont parvenus à une même conclusion : malgré les différents efforts sur le terrain, la menace terroriste reste préoccupante, selon une source diplomatique. Le sommet de N’djamena sera encore l’occasion pour les chefs d’État du Sahel de renouveler leur appel à la mise à disposition de moyens conséquents pour une montée en puissance de la force du G5 Sahel afin que les pays puissent prendre en main leur propre sécurité. « Cela va être un sommet important pour prendre un nouvel engagement beaucoup plus importantque Pau », assure Alpha Barry, ministre burkinabè des Affaires étrangères et la coopération.

L’avenir de la Minusma sera abordé par les chefs d’État à N’djamena. « Les populations maliennes ne comprennent toujours pas les raisons du non-engagement de cette force aux côtés des armées des pays du Sahel, alors qu’elle reçoit un important financement », selon une source diplomatique burkinabè.

Expérience burkinabè en matière de transition

Le président de la transition au Mali est venu également pour le renforcement de la coopération mixte entre les deux pays et pour s’inspirer de l’expérience burkinabè en matière de gestion d’une transition politique.

« Nous nous inspirons évidemment par l’expérience vécue par le Burkina Faso en matière de gestion de la transition et nous espérons que quelques éléments de cette gestion nous permettront de passer en douceur cette période de transition », explique Zeyni Moulaye, ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Les ministres des Affaires étrangères du Mali et du Burkina Faso annoncent une prochaine rencontre de la commission mixte de la coopération qui ne s’était plus réunie depuis 2012.

RFI

MaliwebCrise malienne
Le président de la transition malienne Bah N’Daw était en visite au Burkina Faso ce samedi 13 février. Au coeur des échanges avec son homologue Roch Marc Christian Kaboré, la situation sécuritaire et la coopération au sein du G5 Sahel, dont le prochain sommet a lieu lundi et mardi...