« Tirant les leçons de ce drame, le Conseil des Ministres a procédé à la révocation du Gouverneur de la Région de Mopti ». Le Gal Sidi Alassane Touré vient de payer ainsi le prix de l’attaque du village malien de Sobane Da.

 

Ce limogeage du Gouverneur est la première mesure prise par le pouvoir de Bamako, en conseil des ministre ce mercredi 12 juin 2019, à la suite de l’attaque terroriste perpétrée le lundi 10 juin 2019 contre les populations du village de Sobane Da dans la Commune rurale de Sangha, Cercle de Bandiagara, Région de Mopti.

Annoncé à 95 morts par le Gouvernement le jour même de l’attaque, au même moment que des sources non officielles avancent plus de 100 morts, ces chiffres sont revus à 35 morts, soit à la baisse au lendemain du drame. Créant tout un flou autour du nombre de victimes.

D’abord, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a déclaré un deuil national de trois (03) jours, à compter de ce jeudi 13 juin 2019 à zéro heure, sur toute l’étendue du territoire national en hommage aux victimes de

Les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil.

« Tirant les leçons de ce drame, le Conseil des Ministres a procédé à la révocation du Gouverneur de la Région de Mopti », précise le communiqué du Conseil.

Rappelons que quelques heures après cet acte macabre, les voix se sont levées pour réclamer la tête du Gouverneur Touré.

MaliwebCrise malienne

« Tirant les leçons de ce drame, le Conseil des Ministres a procédé à la révocation du Gouverneur de la Région de Mopti ». Le Gal Sidi Alassane Touré vient de payer ainsi le prix de l’attaque du village malien de Sobane Da.   Ce limogeage du Gouverneur est la première...