“Au vu de ses agissements incompatibles avec son statut”, le gouvernement Choguel Kokalla Maiga a déclarer Persona non grata le représentant spécial de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Hamidou Boly. Il a 72H pour quitter le territoire. Ce départ forcé fait suite à l’insistance de la CEDEAO pour le maintien de la date des élections présidentielles/législatives pour février 2022.

Le gouvernement malienne compte organiser des assises nationales qui décideront des dates des futures élections. Beaucoup de partis politiques ont déjà affirmé qu’ils ne participeront pas à ces assises.

Source:Bamada.net

MaliwebCrise maliennemaliactuPolitique
'Au vu de ses agissements incompatibles avec son statut', le gouvernement Choguel Kokalla Maiga a déclarer Persona non grata le représentant spécial de la communauté économique des États de l’Afrique de l'ouest (CEDEAO), Hamidou Boly. Il a 72H pour quitter le territoire. Ce départ forcé fait suite à l'insistance...