En cette rentrée littéraire de janvier 2014, le Mali, qui est toujours au centre de l’actualité, est également très présent en librairie où de nombreux livres sont annoncés.

gloire imposteurs Philippe Rey nouveau livre Mali Boubacar Boris Diop Aminata Dramane Traoré

Près d’un an après le lancement de l’opération Serval, de nombreux écrivains se penchent en cette rentrée 2014 sur le Mali, ancienne colonie qui, comme bien d’autre, semble encore loin d’avoir totalement assaini ses relations avec la France.

Un constat amer

Dans La gloire des imposteurs (Philippe Rey), Boubacar Boris Diop et Aminata Dramane Traoré s’interrogent ainsi sur ce qu’il reste de la Françafrique et sur l’impact de l’opération Serval sur la relation entre le Mali et la France. Mais ce n’est pas tout, la sociologue et le romancier tentent également de comprendre la crise actuelle dans laquelle le Mali est plongé, qui annonce, selon eux, “davantage une ferme reprise en main néoimpériale de l’Afrique subsaharienne que sa seconde indépendance”. De son côté Titouan Lamazou publie un ouvrage pas tellement plus optimiste intitulé Touaregs : sous le vent de Tin Hinan (Gallimard), et dans lequel il retrouve à Tombouctou la trace de la famille targuie qu’il avait photographiée.

Retour au Mali

Enfin, Erik Orsenna publie, dix ans après Madame Bâ, Mali, ô Mali (Stock) dans lequel il décrira la situation actuelle du pays qu’il aime tant. Mali, ô Mali devrait sortir en librairie le 19 février prochain, un peu de patience donc !

ADAMACrise malienne
En cette rentrée littéraire de janvier 2014, le Mali, qui est toujours au centre de l’actualité, est également très présent en librairie où de nombreux livres sont annoncés. Près d’un an après le lancement de l’opération Serval, de nombreux écrivains se penchent en cette rentrée 2014 sur le Mali,...