Le ministère de la Défense vient à travers ce communiqué, d’écarter toute existence de victimes civiles collatérales lors des frappes aériennes de dimanche dernier à Bounty. Tout en précisant que la Katiba Serma affiliée au GSIM était la cible de ce raid aérien.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebCrise maliennePolitique
  Le ministère de la Défense vient à travers ce communiqué, d’écarter toute existence de victimes civiles collatérales lors des frappes aériennes de dimanche dernier à Bounty. Tout en précisant que la Katiba Serma affiliée au GSIM était la cible de ce raid aérien. Lire la suite dans l’Indépendant Source : l’Indépendant