Le président de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et également chef de l’Etat ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a appelé mardi les dirigeants de la sous-région à coopérer en vue de trouver rapidement une solution à la crise politique au Mali.

À l’occasion de l’ouverture du sommet des chefs d’État de la CEDEAO, M. Akufo-Addo a indiqué qu’il y avait un besoin urgent de résoudre cette crise en raison de la menace qu’elle constitue pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest et au-delà.

« Nous avons besoin d’efforts déterminés et sans délai pour surmonter le défi malien car les terroristes profitent de la situation pour créer des tensions dans la sous-région », a-t-il dit.

M. Akufo-Addo, qui accueille actuellement le premier sommet depuis son accession à la présidence de la CEDEAO, a ajouté que les circonstances actuelles au Mali « nécessitaient une résolution d’urgence de la question en cours ».

« Je suis convaincu qu’une réunion face à face entre les représentants des 15 membres de notre organisation et les dirigeants militaires au Mali constitue la meilleure opportunité pour trouver une solution solide à la situation », a-t-il souligné. Fin

Source : ACCRA, 15 septembre (Xinhua) 

MaliwebCrise malienne
Le président de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et également chef de l’Etat ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a appelé mardi les dirigeants de la sous-région à coopérer en vue de trouver rapidement une solution à la crise politique au Mali. À l’occasion de l’ouverture du...