En 72 heures, les 2 /3 du territoire national tombe entre les mains des séparatistes et jihadistes comme un château de cartes. De quoi faire renaître un sentiment de frustration chez bon nombre de nos compatriotes qui ont juré la main sur le cœur que rien ne sera comme avant. Parmi ces Maliens, il y a un vrai patriote, connu pour avoir investi dans le pays.

soldat rebelles mali

Plus qu’un choix, en décident de faire de la politique, l’homme voulait jouer sa partition pour que le pays retrouve son honneur et sa dignité.

 

Ce challenge était noble. Il a mis sur les fonts baptismaux un parti politique afin de donner un contenu à ses nobles ambitions pour le Mali fier et debout. Ainsi, l’Alliance pour la démocratie et la paix (Adp-Maliba) a, en un laps de temps, drainé un grand monde à sa cause et se positionne en faveur du changement tant souhaité par les Maliens. C’est donc à juste titre qu’il a demandé à ce que son électorat puisse accompagner Ibrahim Boubacar Keïta jusqu’à sa victoire pour l’honneur du Mali.

 

Ce rayonnement du parti Adp-Maliba a certainement  fait des jaloux qui n’ont rien trouvé de mieux que de jeter des peaux de bananes sur les hauts faits de son fondateur.  Et pour ce faire, les stéréotypes ne manquent. Mais, la grandeur de l’homme est à hauteur de l’ambition qu’il porte pour son pays et cela, il l’a démontré dans ses actions au quotidien. Vouloir ternir l’image d’un patriote convaincu de la grandeur de son pays et de son peuple, relève de la mauvaise foi  de ses détracteurs.

 

Et pourtant, ses faits et gestes prouvent qu’il a de l’amour pour le Mali qui lui a tout donné. C‘est ce qui explique sa sérénité et son abnégation à multiplier les sacrifices et actions pour que tous les Maliens bénéficient des retombées de ses activités, dont l’or.

L’or, a-t-il, dit doit biller pour tous les Maliens et cela, doit se faire par la redistribution équitable de ses bénéfices.

 

A préciser aussi que même en politique, ses nobles ambitions demeurent intactes.

 

Bara de DARA

Source: Notre Printemps