Après le coup d’Etat du 18 Août 2020, les « forces du mal », c’est-à-dire les terroristes et autres bandits de grand chemin avaient observé une sorte de pause. Malheureusement, ces derniers jours, ils ont repris service. Quelques militaires ont perdu la vie. Hier, lundi 7 septembre 2020, la compagnie SONEF a été touchée par un Engin Explosif Improvisé (EEI). Combien de temps durera la guerre asymétrique imposée à notre pays par des voyous qui sèment la terreur et le désordre ?

 

Depuis 2012 le Mali est engagé dans un combat sans merci contre les terroristes et autres grands bandits qui tentent d’imposer leurs lois aux paisibles populations du nord et du centre. Les Forces Armées Maliennes « mouillent le maillot ». Elles sont épaulées par des forces de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), de l’Opération Barkhane et autres. Malgré tout, les défis demeurent non négligeables.

Les uns et les autres ont été informés hier, lundi 7 septembre 2020, qu’un bus de transport de la Compagnie SONEF ayant quitté Gao pour Bamako a heurté un Engin Explosif Improvisé (EEI) vers Wabaria et non loin du village de Kadji. En ce qui concerne les différentes attaques terroristes dans notre pays, les Engins Explosifs Improvisés (EEI) ont fait assez de victimes civiles et militaires, sans compter les dégâts matériels. Par rapport à l’attaque contre la Compagnie SONEF, des sources non officielles font cas de cinq blessés. Ces sources mentionnent que parmi les blessés, aucune vie n’est en danger.

Les stratégies mises en place par le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) ont-ils montré leurs limites ? Ce qui est sûr et certain, la guerre asymétrique est compliquée et complexe surtout dans un Etat aussi vaste comme le nôtre. Quand même, il faut faire avec les moyens de bord. Faut-il le rappeler, (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDIDI 08 SEPTEMBRE 2020

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise malienneSociété
Après le coup d’Etat du 18 Août 2020, les « forces du mal », c’est-à-dire les terroristes et autres bandits de grand chemin avaient observé une sorte de pause. Malheureusement, ces derniers jours, ils ont repris service. Quelques militaires ont perdu la vie. Hier, lundi 7 septembre 2020, la compagnie SONEF...