Plusieurs Maliens résidant au Gabon « tapent du poing sur la table » et  demandent le renouvellement du Bureau du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) de ce pays. A cet effet, ils ont adressé une correspondance au ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, M. Al Hamdou Ag Ilène.

A travers ce document qui porte la signature de M.  Diawara Madikandia Diawara, des membres du Conseil des Maliens du Gabon (COMAGA) demandent au ministre Al Hamdou Ag Ilène de s’impliquer pour le  renouvèlement de  l’actuel bureau du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur. Ils expliquent au ministre des Maliens de l’Extérieur que le mandat a pris fin depuis le 20 mai 2020. Ce document laisse entendre ce qui suit : « Excellence , Monsieur le ministre, le conseil des Maliens du Gabon en abrégé (COMAGA) vient par le présent vous faire part des résolutions adoptées au cours de son Assemblée générale le dimanche 27 septembre 2020 tenue à l’Ambassade du Mali au Gabon entre 16 heures et 20 heures. Ce rapport dûment élaboré porte sur les résolutions suivantes : Il y a bientôt deux ans que Monsieur le président Habib Sylla nous a quittés sans aucune nouvelle, abandonnant son siège. Il est constaté durant son absence, il prend des décisions unilatérales au nom du COMAGA sans concertation préalable, alors que les statuts du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur dit qu’après six mois d’absence, de ton siège, on ne peut plus être considéré comme Malien de l’extérieur et surtout encore moins parler au nom de ce siège.

Qui a représenté le Gabon au Conseil d’administration du HCME à Bamako ? Ni le président Habib, ni Monsieur Sofara ne peuvent représenter le Gabon sauf une décision collégiale du bureau du COMAGA. Il a taillé un nouveau statut en sa faveur qu’on ne se reconnait pas dedans, nous avons l’ancien statut avec nous ici. En outre, le mandat du président Habib du HCME est expiré depuis mai 2020 ; pourquoi il continue de parler au nom des Maliens de l’Extérieur ? Nous demandons très respectueusement et avec détermination à Monsieur le Ministre des Maliens de l’Extérieur de renouveler le mandat du HCME avec vote populaire des Maliens de l’extérieur. L’Assemblée Générale siégeant par devant une autorité morale représentant Madame l’Ambassadrice du Mali au Gabon et assistée par un huissier de justice. Elle décide que le 1er  Vice-président assume l’intérim de la présidence du COMAGA jusqu’à la fin de ľannée 2020 afin d’organiser l’élection d’un nouveau président à la tête du COMAGA. Elle a aussi décidé que Monsieur Diawara Madikandia (coordinateur général) devra signer la présente lettre avec son cachet et joindre une copie du constat d’huissier de la mise en place du bureau à l’Hôtel Re-Ndama ».

Les auteurs de ce document adressé au ministre Al Hamdou Ag Ilène précisent que conformément aux textes du HCME, Habib Sylla ne peut être candidat au HCME que si le bureau du Conseil de base de Libreville, par le biais du 1er  vice-président qui assure l’intérim de la présidence jusqu’en 2020, signe et valide sa demande. « Monsieur Habib Sylla a renoncé à sa nationalité au profit de celle du Gabon, lors des concertations des 10, 11 et 12 septembre 2020, entre le CNSP et toutes les forces vives de la Nation, la double nationalité a été condamnée », ajoutent ceux-ci.

Par Mahamane TOURE –

NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise malienneDiaspora & Immigration
Plusieurs Maliens résidant au Gabon « tapent du poing sur la table » et  demandent le renouvellement du Bureau du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) de ce pays. A cet effet, ils ont adressé une correspondance au ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, M. Al Hamdou Ag...