Ces deux agents de l’État ont été des cibles de terrorisme dans la nuit du 26 au 27 mars 2020.

Une chambre de la résidence du sous-préfet de Diankabou a été dynamitée par les assaillants sans faire de victime mais avec beaucoup de dégâts matériels.
À Fallou, les visiteurs du sous-préfet ont été mis à terre, leurs motos enlevées, les fonds électoraux s’élevant à 9 560 150 FCFA emportés par les assaillants. Mais pas de victimes à déplorer.
Abdoulaye Koné,

Journal Délibéré.

MaliwebCrise malienne
Ces deux agents de l'État ont été des cibles de terrorisme dans la nuit du 26 au 27 mars 2020. Une chambre de la résidence du sous-préfet de Diankabou a été dynamitée par les assaillants sans faire de victime mais avec beaucoup de dégâts matériels. À Fallou, les visiteurs du sous-préfet...