Je gouvernement de transition au Mali a réagi après la décision de la CEDEAO de lever les sanctions imposées contre le Mali depuis le début de cette année. Les autorités maliennes se disent satisfaits de ce nouveau développement et remercie tous ceux qui y ont participé.

« … le Gouvernement de la Transition note, enfin, avec satisfaction, une convergence de vues ayant permis de parvenir à un compromis et la prise en compte des demandes fortes du Peuple malien, à savoir la nécessité de mener des réformes politiques et institutionnelles avant d’organiser des élections », a indiqué le gouvernement malien dans un communiqué lundi soir.

« En application du principe de réciprocité, le Gouvernement de la Transition, décide de suspendre l’application de son plan national de riposte aux sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA, adopté le 09 Janvier 2022 », poursuit le communiqué. Ceci suppose l’ouverture du côté du Mali, des frontières du pays. Le gouvernement a profité de l’occasion pour remercier le peuple malien pour son sacrifice.

« Après sept (07) mois de sanctions illégales, illégitimes et inhumaines contre le Mali, le Gouvernement remercie le Peuple malien et salue son sacrifice et sa résilience », indique le communiqué. « C’est le lieu de remercier très chaleureusement SE Goodluck Ebele JONATHAN, Médiateur de la CEDEAO pour le Mali ainsi que SE le Président Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise pour leurs efforts inlassables ayant permis d’arriver à un accord », souligne le document.

MaliwebCrise maliennemaliweb
Je gouvernement de transition au Mali a réagi après la décision de la CEDEAO de lever les sanctions imposées contre le Mali depuis le début de cette année. Les autorités maliennes se disent satisfaits de ce nouveau développement et remercie tous ceux qui y ont participé. « … le Gouvernement de...