En prélude à leur grand rassemblement patriotique prévue le 22 septembre 2020 au monument de l’indépendance, les leaders du « Mouvement France dégage » ont organisé le 19 septembre 2020 une conférence de presse pour dénoncer la politique de la France au Mali.
Il s’agissait aussi de rendre à notre nation sa souveraineté. Pour apporter leur pierre à l’édifice de la construction du Mali, le « Mouvement France dégage » invite les maliens à sortir massivement pour la libérer notre pays à la France.


Dans une déclaration lue par Djibril Diallo, le « Mouvement France dégage » a fait la genèse de l’époque colonial et les indépendances de l’Afrique. Il a annoncé que Mali aura 60 ans ce mardi et est rognée par la misère et la guerre. Le « Mouvement France dégage » regrette que notre pays ne finit pas d’enterrer ses morts depuis l’intervention franco-britannique en Libye charriant la criminalité transnationale sur notre territoire. Il a révélé que la France entre aide au Mali et aide au terrorisme constitue le maillon essentiel des forces qui détruisent la paix au Mali en utilisant le paravent de l’Onu. Et d’ajouté la recrudescence de la violence se fait sentir dans tout le pays au point d’affecter le minimum vital qui subsiste. L’heure a sonné pour la lutte pour le reflux définitif du colonialisme français en Afrique, a-t-il dit. Pour Issa Cissé, nous voulons le départ de la France en rappelant que depuis 1957, la France a tracé la division de notre pays. Mme Aminata Fofana a regretté la mauvaise gouvernance du régime IBK. Pour elle, on doit chasser la France sur notre soul et revoir les accords entre le Mali et les occidentaux. « Le malheur du Mali est la France. On veut un partenariat gagnant gagnant », a-t-elle déclaré.
La rencontre a enregistré la présence de Cheick Diallo, Mody Sidibé. Adama Diarra alias Ben Le cerveau…

Lassana Filant
EchosMedias

MaliwebCrise malienne
En prélude à leur grand rassemblement patriotique prévue le 22 septembre 2020 au monument de l’indépendance, les leaders du « Mouvement France dégage » ont organisé le 19 septembre 2020 une conférence de presse pour dénoncer la politique de la France au Mali. Il s’agissait aussi de rendre à notre nation sa...